samedi 22 décembre 2012

Contes Désenchantés de David Bry

Année d'édition : 2012
Edition : lokomodo
Nombre de pages : 336
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Une auberge , quatre troubadours, la bière qui coule à flots. Prenez place, voyageurs, et venez écouter les histoires que vont vous conter Robin, Fargo, Bartholomé et Deirdre l’Estrange. Des contes souvent drôles, sarcastiques ou bien mélancoliques, mais toujours emplis de justesse et de sagacité. Des contes oui, mais des contes... désenchantés ! David Bry va vous entraîner dans un étonnant ouvrage, à la croisée du roman et du recueil de nouvelles, qui revisite avec audace et malice les contes de fées de notre enfance. Humour et merveilleux sont au rendez-vous, foi de troubadour ! Contes Désenchantés de David Bry se présente comme une sorte de recueil de saynètes, d’histoire courtes à tendance humoristique dans un univers médiéval fantastique. Ce sont des contes racontés par une troupe de troubadours dans une auberge et ces récit vont parodier de nombreux contes de fées bien connus, aussi bien que conter des histoires inédites et savoureuses.


À l'auberge du long chemin, la nuit sera longue. En effet, quatre troubadours ont décidé de s'y installer pour la nuit et d'offrir à toutes les personnes présentes des contes. Il y a Bartolomé, le spécialiste de l'humour, Fargo le conteur d'histoires d'amour, Deirdre qui s'est spécialisée dans les contes de légendes et Robin, le troubadour qui présente un à un les contes et installe un climat propice à accepter l'histoire suivante. Mais c'était sans compter la quête effrénée d'un visiteur qui recherche la pierre philosophale. 

Contes désenchantés est une bouffée de fraîcheur. David Bry nous permet de faire la connaissance de personnages loufoques et amusants qui vont chacun leur tour tenter de nous distraire et de nous émouvoir par leur conte. Si j'avoue avoir adoré l'humour des contes de Bartolomé pour les chutes amusantes et pleines d'humour noir, les histoires d'amour et de légende de Fargo et Deirdre, n'ont rien à envier aux autres. Le petit plus, c'est que je ne m'attendais qu'à des contes et pas à ce qu'un fil directeur soit présent, formant au-delà des contes, une véritable intrigue. De ce fait, les passages ayant lieux dans l'auberge, dans un château, chez une sorcière ou autre servent eux aussi à quelque chose et ne sont pas juste là pour boucher les trous entre chaque conte.

Maintenant, je pense que ce recueil n'est pas à mettre entre toutes les mains puisqu'il faut comprendre l'humour noir et adulte des contes que nous offre David Bry. Je pense par exemple à la pucelle et la sorcière ou encore à le mage et la licorne, deux nouvelles que j'ai adorées. Elles se terminent toutes deux d'une manière cruelle, mais très drôle et j'ai vraiment ri à la fin de leur lecture! Mais le conte que j'ai le plus apprécié c'est le devin et le chevalier. Je ne m'attendais pas à ça et j'ai été très étonnée et ravie de découvrir la chute. 

Chaque nouvelle a un point commun : une fin qui surprend et en même temps brutale. Entre princes qui tuent des pseudo dragons, qui souhaitent vivre avec l'élu de leur coeur ou encore qui s'affrontent sur un véritable champ de bataille parce qu'ils aiment s'affronter pour savoir qui est le meilleur, vous ne lirez plus les contes de la même manière !

Ce roman aurait pu être un coup de coeur si toutes les nouvelles avaient été au même niveau, mais certaines m'ont hélas semblé plus fades que d'autres. Le dernier phénix par exemple aurait mérité une chute plus spectaculaire pour qu'on comprenne bien l'impact de la chute, de même que la nouvelle Cornegribouille et carabistouille qui ne m'a guère charmée. 

Cependant, j'ai apprécié que certaines nouvelles soient plus soft et plus douces. Cela donne un sacré contraste à cet ouvrage. Je pense par exemple au seigneur de Tersembre et à la maison de la marchande de lin qui m'a beaucoup émue.

Une mention spéciale pour la princesse moche à lunette qui est vraiment drôle.

En bref,contes désenchantés nous enchante pour la panoplie de ses histoires variées et pour tous les goûts ! David Bry étonne et surprend, et je suis sûre qu'il n'a pas dit son dernier mot ^^

Ma note :


 


6 commentaires:

  1. je ne connais pas du tout ce roman, mais d'après ce que tu en dis, se serai int"ressant de le lire
    bisous louve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh oui tu ne seras pas déçue si tu le lis! yen a pour tous les goûts ^^

      Supprimer
  2. Merci Louve pour cette belle critique, et très heureux que tu aies aimé les contes !
    David

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi David de m'avoir enchanté avec tes contes ^^

      Supprimer
  3. Je viens de le finir et je suis TOUT A FAIT d'accord avec toi =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah super encore un lecteur des contes désenchantés ^^
      je suis contente de voir que nous tombons tous sous le charme ^^

      Supprimer

Laisser une trace!