dimanche 19 février 2017

La famille St. John, tome 2 : L'amour en 10 leçons de Sarah Maclean

Année d'édition : 2016
Edition : J'ai Lu (Pour elle - Aventures & Passions)
Nombre de pages : 406 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Désigné par une gazette féminine comme la proie idéale pour les débutantes en mal d'alliance, Nicholas St. John décide de fuir Londres. Alors pourquoi ne pas en profiter pour aider un ami ? Georgina, la sœur du duc de Leighton, s'est enfuie et demeure introuvable. Nicholas accepte de se lancer à sa recherche. Son enquête le conduit dans un village du Yorkshire où il fait la connaissance de lady Isabel Townsend, qui requiert ses talents d'expert en antiquités. Une femme pour le moins surprenante, qui gère son domaine d'une poigne de fer et ne tarde pas à lui tourner la tête, mais qui semble cacher bien des secrets...

Mon avis :

Le premier tome de la famille St.John était sympa à lire et forcément, j'étais intriguée par le second opus. Point de surprise, c'est une romance assez sympathique mais dont le cheminement rejoint beaucoup le précédent ou les autres titres du genre. La plume de l'auteur est très agréable et sympathique et permet une certaine immersion à l'époque décrite où les femmes n'avaient qu'à bien se tenir. Mais comme dans 95 % des romans de cette collection, l'héroïne est une vraie rebelle qui ne se laisse pas faire !

On découvre donc Nicholas St.John, frère de Gabriel St John, héros de l'amour en 9 défis. Ce dernier tente de fuir la gente féminine qui cherche par tous les moyens à le séduire à cause d'une gazette qui le décrit comme le célibataire le plus en vogue du moment. Dès l'instant où l'on propose à Nicholas de retrouver une jeune femme qui a disparu, ce dernier voit là un excellent moyen de se faire discret pendant quelques semaines, le temps pour que ses fans l'oublient petit à petit. Un peu cliché, forcément le héros est beau, bien fait de sa personne et riche. Tout ce que les femmes espéraient autrefois (en général). 

Le schéma reste assez classique et superficiel en fin de compte, on a peu de surprise et les quiproquos vont forcément tout faire foirer en fin de roman alors que nos héros finissent par succomber l'un à l'autre. Nicholas rencontre Isabel tandis qu'il cherche la comtesse Georgina. Comble du sort, la jeune comtesse se cache chez Isabel ainsi que bien d'autres femmes qui toutes fuient quelqu'un ou quelque chose. Un refuge pour femme tout simplement et c'est le point fort du roman. Le petit détail qui lui apporte une dimension particulière. Les femmes se camouflent en homme pour masquer leur présence, elles ne souhaitent pas être retrouvées et préfèrent de loin agir comme des hommes plutôt que de retourner à leur vie d'avant. J'ai beaucoup aimé suivre les histoires différentes, même si certaines héroïnes sont mise de côté au profit de la romance centrale entre Isabel et Nicholas. 

Parce qu'Isabel est une femme courage au tempérament de feu et qui ne mâche pas ses mots, très vite elle intrigue Nicholas qui pourtant fuit aussi les femmes. Son vécu amoureux lui a laissé une empreinte indélébile et depuis, il ne souhaite plus s'approche d'elles, de peur de souffrir à nouveau. Mais voilà qu'une femme impétueuse et assez farouche ne semble pas très sensible à son charme et c'est la première chose qui va lui plaire. Isabel ne cherche absolument pas un époux malgré les énormes difficultés financières auxquelles elle fait face.

La romance se veut simple et très douce et Nicholas va petit à petit apprivoiser Isabel qui ne semble pas vouloir d'un homme dans sa vie, la faute à un père maintenant décédé qui l'a trop souvent parier au jeu. Nicholas a de la prestance et du charisme et j'ai apprécié ce personnage malgré le fait qu'il soit bien trop lisse à mes yeux. Aucun d'eux ne possède de gros défauts, leur perfection nous saute aux yeux nous brûlant bien vite la rétine. Ceci dit, les scènes érotiques sont peu présentes et très bien amenés de quoi ravie les lectrices amatrices de belles romances historiques.

En bref, une romance bien écrite et qui malgré son manque d'originalité et des personnages trop lisses saura sans nul doute faire battre le coeur de nombreuses lectrices.

Vous trouverez :
- Une héroïne qui n'a que faire des conventions
- Un héros qui tente de fuir la gente féminine, trop collante pour lui.

Vous ne trouverez pas :
- De défauts chez les héros. Ils sont tous parfaits. 
- D'originalité. Tout reste classique du début à la fin pour les lecteurs habitués aux romances historiques.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!