lundi 29 mai 2017

Dark Romance de Penelope Douglas


Année d'édition : 2017
Edition : harlequin
Nombre de pages : 497
Public visé : Adulte 
Quatrième de couverture : 
Le grand début de la dark romance en France. Personne n'explore aussi bien la frontière entre la destruction et l'amour que Penelope Douglas. Un nom à retenir.

Leur amour peut les sauver… ou les détruire.
Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée.

Mon avis :

La Dark romance est un genre qui a la côte en ce moment. A part Madame X qui est assez sombre et très bien écrit, je n'ai jamais eu l'occasion de découvrir réellement ce genre qui fait tant couler d'encre. Ce fut enfin chose faite avec Dark Romance. J'ai pu voir ça et là que le roman avait fait scandale, qu'il était sombre et violent et pourtant... et bien je dois avouer rechercher encore tous ces ingrédients.

Alors oui, la romance n'est pas très gaie et joyeuse, nos personnages sont torturés, mais la violence je ne l'ai pas spécialement perçue. Et autant vous dire que j'ai davantage eu la sensation de lire une histoire avec beaucoup de ressemblance avec les liaisons dangereuses version ado qu'à de la Dark Romance. Si tous les romans de Dark sont dans cette veine, je passe, parce que même si j'ai passé un bon moment avec Dark Romance, j'avoue m'être un petit peu ennuyée parce que j'attendais à en sortir perturbée et choquée. Ce ne fut pas le cas, mais j'ai malgré tout passé un bon moment de lecture en compagnie de nos héros.

Il faut dire que la plume est ultra addictive. Vraiment. Le livre se dévore rapidement, on a très envie de découvrir ce qu'il va arriver à Erika et comment elle va réussir à échapper aux griffes de notre quatuor imprévisibles. Parce que voilà après plusieurs années, deux pour être exactes, Erika devient la cible des cavaliers de son ancien lycée. Ils veulent à tout prix se venger d'elle et de quelque chose qu'elle leur a fait deux ans plus tôt. Forcément, au fil des pages, on fait des bonds dans le passé pour comprendre qui ils sont et pourquoi ils agissent de la sorte. Parce que oui, ils sont dangereux et riches et pensent pouvoir se permettre de faire ce qu'ils veulent. 

Mais forcément Erika n'est pas insensible au charme du meneur Michael, le grand frère de son ex petit ami. Depuis des années, elle lorgne dessus et s'imagine une relation intense et explosive. La relation va évoluer et au fur et à mesure on sent que quelque chose d'intime se passe entre nos deux têtes brûlées. 

Certains trouveront la relation malsaine, mais lorsqu'on commence à saisir le passé de chacun et leur personnalité, on se rend bien vite compte qu'ils forment un très bon duo et qu'ils sont deux âmes soeurs.

Dark romance c'est donc une romance sous fond de vengeance et de coup bas. Parfois intense et surprenant, parfois déroutant dans les choix de l'héroïne et certains événements un peu too much, on passe malgré tout un bon moment. 

Les plus :
- La relation Erika/Michael
- L'addictivité
- La plume de l'auteur

Les moins :
- Une promesse sur le côté Dark non tenue.
- Des choix parfois Too much.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!