dimanche 24 septembre 2017

Les épouvantails de Philippe Morin


Année d'édition : 2017

Edition : Rivière blanche
Nombre de pages : 316 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : 
« La fatigue. La peur. Ma tête, toujours douloureuse, qui tournait. Le danger tout proche. L’envie me prit de me recroqueviller sur le sol, contre cette terre sèche, poussiéreuse, à l’abri sous les buissons épineux, au pied des grands arbres constituant cette forêt dense qui me semblait plus que jamais illimitée. Disparaître au contact des brins d’herbe jaunie. Se fondre dans la végétation. Échapper à ces malades, oublier l’hostilité du monde. » 

Sur la route des vacances et de l’océan, les problèmes mécaniques s’accumulent pour la famille Lescure. Obligés de quitter l’autoroute, les voici échoués dans un hameau secoué par une affaire de vol de matériel agricole et par la disparition inexpliquée d’un couple de Parisiens. C’est là, au plus profond de la campagne, pendant un été caniculaire, qu’ils vont croiser le chemin d’un capitaine de gendarmerie au bout du rouleau, d’une femme à la beauté troublante, et de bien dangereux autochtones.


Mon avis :

J'avais eu l'occasion de découvrir le roman Paris Zombie de l'auteur il y a quelques années et j'avais été fort séduite. Une fois n'est pas coutume, j'ai ici aussi passé un bon moment même si je m'attendais davantage à trouver un roman plutôt qu'une novella et quelques nouvelles. 

L'auteur nous plonge dans un village rural où une famille se retrouve coincée après un problème d'auto. Ils ne s'attendaient pas à se retrouver confronté à une famille de forcené complètement maso et violent pour qui la torture est un véritable passe-temps.

Âmes sensibles abstenez-vous, certains détails sont bien gores et vous risquez les haut le coeur face aux multiples descriptions de torture qui parsèment le roman. Les épouvantails est un roman rapide et vif. On y suit plusieurs personnages, d'un flic qui mène une enquête sur des vols de matériaux agricoles, une famille qui peine à se rendre dans le village voisin pour profiter d'un week-end repos et une famille atypique fan de torture en tout genre. Il sera aisé de s'identifier à l'un ou l'autre sans souci et l'auteur parvient à leur donner à chacun un vécu et une histoire en très peu de pages. 

Point de fil directeur réel puisque le texte est court, mais on s'inquiète très vite du sort de la famille, victime collatéral d'une vengeance entre membre d'une même famille. 

J'ai aussi été très intriguée par la dernière novella Derrière nous. L'auteur prouve une fois son potentiel et sa plume nous subjugue très tôt pour nous happer dans la lecture. La Murène ou Nikki, autant de personnages qui intriguent et qui nous plaisent très vite.

En bref, les épouvantails c'est un recueil de novella et de nouvelles toujours dans cet esprit sombre et noir, plein de suspense et d'éléments effrayants.

Lecture pour le soir !

1 commentaire:

Laisser une trace!