dimanche 17 septembre 2017

On met longtemps à devenir jeune de Christine Jusanx


Année d'édition : 2017
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 283
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : 
Jeune senior de 59 ans, tout juste préretraitée, cherche à partager appartement proche tour Eiffel avec colocataire gai et optimiste. Profil idéal recherché : étudiant étranger voire jeune quadra en transition de vie. » Telle est l’étonnante annonce que la pétillante Jeanne a publiée pour réaliser son voeu le plus cher : habiter près de la tour Eiffel. Mise en retraite anticipée par son employeur, fière de laisser voler de ses propres ailes son fils Léo – le seul homme de sa vie –, Jeanne est déterminée à se prouver qu’il n’y a pas d’âge pour vivre ses rêves, en se lançant dans l’aventure de la colocation. Cette nouvelle vie, riche de surprises et de belles rencontres, pourrait bien l’amener à s’autoriser enfin à explorer des horizons qu’elle s’était jusque-là interdits.


Mon avis :

Ce roman est une bouffée de fraîcheur. Loin d'être le genre que je lis habituellement, je dois bien avouer qu'il m'aura fait passer un bon moment de lecture malgré quelques longueurs ici et là. Jeanne est une femme forte et attachante et j'ai beaucoup apprécié de faire ce chemin avec elle.

Jeanne c'est une femme qui décide de prendre sa vie en main malgré son âge. Pour elle, il n'est pas trop tard pour se mettre en colocation à Paris là où elle a toujours rêvé de vivre. S'en suit la recherche du bien parfait, près de la Tour Eiffel et du locataire idéal pour l'aider dans cette vie nouvelle. Et voilà que Jeanne rencontre Paulo, un étranger qui va devenir son ami et son confident. Non qu'il remplacera son fils, mais Jeanne le considérera comme un membre de sa famille veillant sur lui et lui apportant soutien et réconfort lorsqu'il en aura le plus besoin.

J'ai apprécié leur relation un peu de mère-fils. Cette façon qu'ils avaient de discuter ensemble de tout et de rien, de leur histoire familiale réciproque, de leurs attentes de la vie, de leur vie sentimentale. Ils ne se cachaient rien et c'était très mignon de les voir ainsi si proche, eux que tout oppose.

Et puis c'est Julien qui prend ensuite la relève de Paulo. Un homme plus âgé, divorcé et père de deux charmantes filles. Un homme qui très vite aussi s'attacher à Jeanne et l'aider à apprécier la vie à sa juste valeur.


On met longtemps à devenir jeune conte l'histoire d'une femme qui approche de la soixantaine et qui vit au jour le jour, sans se soucier du lendemain. J'aurais passé un bon moment avec ce roman, même si la romance est tardive et trop rapide selon moi. C'est vrai que le roman est fin et on a cette impression que tout s'enchaine bien trop vite nous empêcher d'apprécier les personnages qui croisent la route de Jeanne à leur juste valeur.

Une belle histoire tout de même que je ne regrette pas d'avoir lu et qui me permet de sortir un peu de ma zone de confort.


Lecture apaisante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!