dimanche 28 janvier 2018

Entre deux mondes d'Olivier Norek


Année d'édition : 2017

Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 409
Public visé : Adulte 
Quatrième de couverture : 
Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l'attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir. 
Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu'il découvre, en revanche, c'est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n'ose mettre les pieds. 
Un assassin va profiter de cette situation. 
Dès le premier crime, Adam décide d'intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est flic, et que face à l'espoir qui s'amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou. 



Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu'elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d'ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.

Mon avis :

Encore un auteur que je découvre, tandis qu'il a déjà su charmer bon nombre de lecteurs. Mais voilà, il me faut toujours le temps de me poser et de me lancer. Cette fois-ci la thématique m'intéressait énormément habitant pas loin de Calais. J'ai été complètement prise par cette histoire bouleversante et tellement réaliste. Point de véritable tueur en série dans ce roman mais une véritable quête de vengeance et une chasse à l'homme à l'échelle humaine.

L'ambiance y est pesante, normal au vue de la situation et du lieu où se déroulent les événements. Adam cherche sa famille qu'il a envoyé au camp de Calais pour les protéger du gouvernement syrien qui tôt ou tard découvrirait qui il est réellement. L'immersion est totale dans ce lieu triste et pauvre où chacun tente de survivre comme il le peut, au détriment des autres. La violence est omniprésente, le désespoir aussi et on en vient presque à pardonner certains crimes parce qu'ils sont nécessaire.

Entre deux mondes c'est la triste histoire de la réalité, notre réalité et celle de tous ces migrants qui cherchent à atteindre leur eldorado : l'Angleterre. Des Hommes que la guerre n'a pas su épargner et qui espèrent tant pourvoir reconstruire ailleurs une vie meilleure, pour eux mais aussi pour leur famille. Adam est de ceux-là et jusqu'au bout il ne perdra pas espoir de retrouver les siens en sécurité. Mais il ne s'attendait pas à vivre dans un milieu aussi hostile et à prendre sous son aile un jeune garçon que la vie n'a jamais épargné.

Parce que dans ce roman il y a Kilani. Un enfant bouleversant qui a déjà assez subi l'horreur de l'humanité et qui n'en peut plus. Un enfant à qui l'innocence a été déchiré, détruite et éparpillé au fil de son histoire et de son parcours. Qu'est-ce que j'ai pu ressentir de la peine pour ce jeune garçon qui finalement se trouve souvent au mauvais endroit au mauvais moment. Et lorsqu'il entre dans la vie d'Adam, on espère enfin que la clémence sera de mise pour cet être déjà si détruit.

Olivier Norek démontre un talent certain pour dépeindre une situation horrible sans en faire trop. Je sais que la jungle de Calais est un No man's land où la loi du plus fort est de mise pour s'en sortir. La faute à qui ? Certainement pas celle de ces hommes qui n'ont jamais demandé à être parqué de la sorte comme du bétail. Leur vie n'est plus que survie jusqu'à ce qu'ils puissent toucher du bout du doigt cette terre promise qui les fait tant rêver.

J'ai adoré l'humanité que l'auteur parvient à instaurer malgré tout avec le lieutenant Bastien qui découvre enfin Calais et sa jungle si tristement célèbre. Il va tenter jusqu'au bout de garder sa droiture pour venir en aide au plus démuni, mettant sa carrière en jeu, sans regret.

Vous l'aurez compris, Entre deux mondes est un roman sublime et magistral. J'ai pris une belle claque en le découvrant et il entre sans conteste dans mon top de cette année. Une pépite à découvrir absolument.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!